fbpx

    • Votre panier est vide.

Shop

Opuntia Linguiformis – 15°C à – 18°C

89.00CHF

Bouture en pot de notre culture à Orbe.

Zone de rusticité Map Suisse
Zone 1 Ok
Zone 2 Ok
Zone 3 Ok
Zone 4 Ok
Zone 5 Ok à protéger

 

Originale en raison de ses raquettes en forme de langues dressées vers le ciel, cette oponce reste décorative toute l’année. Résistant à -15°C voir – 18 °C sans protection, cette variété redoute en revanche vent et neige qui peuvent casser ses raquettes. Etonnante, graphique, exotique, cette plante peut se cultiver en pleine terre dans de nombreuses régions !

4 en stock

Genre : Opuntia
Type de plante : Arbuste
Type de feuillage : Persistant
Hauteur: Environ 1,5 m.
Vitesse de croissance : Moyenne
Période de floraison : Printemps/ été
Feuilles : Vertes
Fleurs : jaune marbré d’orange sur les pétales
Exposition : Soleil
Type de sol : Drainé
Rusticité : – 15°C à -18°C.
Utilisation : Talus, jardin sec, rocailles

 

 

L’Opuntia engelmannii var. linguiformis est rustique, buissonnant et dense, original et décoratif toute l’année. Il se distingue par ses raquettes minces, longues et étroites, fièrement dressées vers le ciel, sa belle et abondante floraison printanière jaune-orangé et ses fruits rouges qui restent décoratifs tout l’hiver. Résistant tout de même jusqu’à -15°C en situation abritée et en sol drainé, cette forme particulièrement élégante est en revanche sensible au vent et à la neige qui peuvent endommager ses raquettes. Les oponces, véritables plantes-chameaux, font merveille dans les jardins secs, les grandes rocailles et les talus arides, sur fond de ciel bleu et de grands rochers.

 

L’Opuntia engelmannii, proche parente du Figuier de Barbarie (Opuntia ficus indica), est une plante succulente dépourvue de vraies feuilles de la famille des cactacées. Cette espèce botanique est originaire du Texas, où elle pousse le long du Rio Grand River et dans les plaines environnantes. La variété linguiformis, est devenue très rare dans son milieu d’origine. Un sujet adulte pourra atteindre en 4 ou 5 ans environ 1 m 50 de hauteur en conditions favorables. La végétation est composée d’un tronc trapu, se lignifiant avec l’âge, qui se divise en rameaux plats, minces, de forme très allongée à triangulaire, appelés articles ou raquettes. Ces segments s’orientent très facilement dès leur jeune âge vis à vis du soleil. Leur surface, de couleur gris-vert, prend des teintes rosées  en hiver, en plein soleil. Elle est abondamment garnie de grands aiguillons dorés à base rouge, devenant bruns au fil du temps, ainsi que de minuscules aiguillons appelés glochides, rassemblés en petites touffes rondes, très dangereux lors des manipulations. La floraison a lieu en mai-juin, en abondance. Plusieurs fleurs apparaissent sur le pourtour des raquettes, principalement vers leur extrémité. Le jaune marbré d’orange des pétales est mis en valeur par une texture diaphane. Viennent ensuite des fruits largement garnis de glochides qui deviennent violet-pourpre maturité, et persistent tout l’hiver avant de tomber. S’ils sont comestibles, ils sont cependant moins savoureux que ceux du Figuier de Barbarie.

 

Cultivable dans presque toutes nos régions, ce cactus est rustique jusqu’à -15°C sans protection, mais en sol parfaitement drainé, caillouteux, rocheux ou sableux. Il structure tout naturellement les décors exotiques, contemporains, et peut s’intégrer dans une haie défensive très dissuasive. Il trouvera sa place dans une grande rocaille, un massif sur gravier où sa silhouette acérée se détachera admirablement d’un décor minéral. Il conviendra de l’éloigner du passage et des enfants, en raison de ses redoutables épines.

Plantation et soins

Installez l’Opuntia engelmannii var. linguiformis au printemps ou en début d’été, en plein soleil  dans un sol de préférence pauvre et très bien drainé : Il tolère bien l’humidité hivernale en sol poreux et le froid, et apprécie les sols secs, voire arides en été. Il résistera aux gels intenses, jusqu’à -18°C environ. Ses articles s’affaissent parfois en hiver, sous l’effet du froid, mais ‘regonflent’ au printemps.

Prévoir un trou de plantation d’environ 50 cm de profondeur par 40 cm de large.

Utilisez un papier journal épais pour le manipuler.

Si le pot est en terre cuite, placez la plante dans le trou de plantation avec le pot puis cassez-le avec un marteau, vous pourrez laisser les débris en place, cette technique vous facilitera la plantation.

La plantation dans un talus bien exposé au soleil sera le meilleur emplacement. Un sol 100% minéral est possible, nous ajoutons tout de même un faible pourcentage de terreau universel, 1 part de terreau pour 7 parts de gravier. Une petite quantité de sable grossier peut aussi être ajoutée au mélange.

Il existe des sacs 100% minéral dans certains commerces mais le mélange fait maison sera plus économique. Finissez par une couche de gravier sur quelques centimètres en surface jusqu’à la hauteur du niveau de la base de la plante.

Attendez quelques jours avant d’arroser au cas ou des racines auraient été abimées.

N’apportez pas de fumure sauf éventuellement en pot, la pousse serait trop rapide et l’opuntia serait affaiblie pour passer l’hiver.