x
Trachycarpus Fortunei 3 stipes. -18°C/-20°C - Oasis Garden

Trachycarpus Fortunei 3 stipes. -18°C/-20°C

149.00CHF

Le prix est défini uniquement par la grandeur du stipe (Tronc). La hauteur avec feuilles peut varié d’une plante à l’autre.

Zone de rusticité Map Suisse
Zone A Ok
Zone B Ok
Zone C Ok
Zone D Ok. A protéger
Zone E A hiverner

Espèce incontournable cultivée depuis 1831 dans presque toutes les régions d’Europe.

 

Demander un devis
Catégorie : Étiquettes : ,

Description

Le palmier Trachycarpus fortunei : présentation et entretien

Le palmier Trachycarpus fortunei, également connu sous le nom de palmier chanvre, est un arbre originaire d’Asie qui ajoute une touche exotique à votre jardin.

Pourquoi choisir le Trachycarpus fortunei ?

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles le Trachycarpus fortunei fait partie des palmiers les plus populaires. Tout d’abord, il résiste bien au froid (jusqu’à -18°C), ce qui lui permet de pousser dans la plupart des régions de Suisse. De plus, sa croissance relativement rapide et son entretien limité en font un choix idéal pour les jardiniers amateurs ou experts à la recherche d’un arbre exotique.

Description et caractéristiques

Le Trachycarpus fortunei est un palmier à tronc unique, pouvant atteindre 12 à 14 mètres de hauteur. Sa couronne est composée de longues feuilles en éventail, divisées en segments linéaires. En période de floraison, des grappes de fleurs jaunes apparaissent, suivies de fruits noirs en forme de drupes lorsqu’ils sont mûrs. La base du tronc est couverte d’une fibre ressemblant au chanvre, d’où le nom de palmier chanvre.

Exigence en termes de sol et d’environnement:

Le Trachycarpus fortunei pousse dans une grande variété de sols, avec une préférence pour les sols riches, drainés et légèrement acides. Il s’adapte également aux sols argileux, limoneux ou sablonneux. Ce palmier apprécie un emplacement ensoleillé ou partiellement ombragé. Lorsqu’il est jeune, il peut nécessiter une certaine protection contre le vent fort et le gel notamment en regroupant les feuilles en hiver.

Entretien du Trachycarpus fortunei et protection hivernale

Plantation

Pour planter un Trachycarpus fortunei, la meilleure période est au printemps ou à l’automne dans les régions de basse altitude. Creusez un trou large et profond. Ensuite, placez le palmier dans le trou et recouvrez-le de terre en tassant légèrement autour des racines. Un ajout de terreau ou de compost en mélange à la terre est recommandé.

Arrosage

L’arrosage est important durant ses 2 premières années de croissance. Un nouvel arbre aura besoin d’un arrosage régulier jusqu’à ce qu’il soit établi. Par la suite, les besoins en eau seront moindres et dépendront du climat local. Les palmiers ne supportent pas l’excès d’eau, il est donc essentiel que le sol soit bien drainé pour prévenir la stagnation d’eau. Les 2 voire 3 premières années le palmier va surtout développer son système racinaire, ce n’est qu’après cette phase de reprise que les feuilles se développeront vigoureusement.

Nutrition

Apportez de l’engrais organique au début du printemps, puis en début d’été. Vous pouvez également ajouter des matières organiques comme du compost ou du fumier décomposé autour de la base de l’arbre pour aider à nourrir le sol et contribuer à sa croissance.

Taille

La taille du Trachycarpus fortunei est simple : il suffit de couper les feuilles sèches ou abîmées.

Protection hivernale

De manière générale le palmier Trachycarpus est adapté aux altitudes inférieures à 700 mètres en Suisse.

Entre 700m et 800 mètres voir plus haut, la plantation est également possible mais avec une bonne protection hivernale les premières années lors des grands froids. Une fois le palmier bien établi après environ 4 ans il supportera des froids brefs jusqu’à – 18°C. 

En cas de gel des feuilles le palmier a de bonnes chances de reformer une nouvelle couronne dès le printemps prochain. A noter que la protection hivernale est déconseillée dans les régions de basse altitude pour les palmiers bien établis. Les premiers hivers nous conseillons de regrouper les feuilles en les attachant avec une ficelle afin de les protéger du vent et de la neige. Veuillez vous référer à notre blog sur les protections hivernales.

Graines

Attention : Sans contrôle, cette espèce peut nuire à la nature. Planter seulement sous contrôle et dans les zones construites. Entretenir les plantes : Enlever les graines, idéalement juste après la floraison. Ne pas composter soi-même ; éliminer avec les déchets verts ou les déchets ménagers lorsque les fruits sont formés. Art.5 Ordonnance sur la dissémination dans l’environnement / www.neophyten-envahissantes.ch  

A noter qu’un palmier mâle ne formera jamais de graines mais uniquement une jolie floraison.